Auteur

Chez Daine

Browsing

Un make-up rouge et gold pour les fêtes

makeup fetes

J-13. Mon sapin n’a pas encore toutes les guirlandes qu’il mérite, le cadeau de mon chéri n’a pas encore été livré et j’ai même pas annoncé mes jours de congés à mon boss. 13 jours ?! Je suis laaarge. Et puis le réveillon de Noël, c’est pas seulement des cadeaux, des boules de Noël à 4 euros pièce (#CoucouLeCIC) et une indigestion de chocolat. Qui dit réveillon de Noël, dit shooting familial annuel. LE shooting qui finira au format A4 dans le salon de ta maman. LE shooting qui sera montré aux générations futures. A tes enfants, oui, oui. Il sera même montré à René et Jocelyne, les amis de vacances de tes grands-parents. Non, faut pas déconner avec son look de réveillon. Et pour ça, au moins, je suis prête (c’est important, le sens des priorités). J’ai : la jolie robe rouge et blanche qui tourne, les accessoires qui en jettent… et j’ai même déjà réfléchi mon make-up. Et pour éviter d’avoir l’air as been dans 10 ans, j’ai choisi des valeurs sûres. Intemporelles. Au menu de ce look de réveillon : un joli rouge à lèvres rouges et des fards dorés.

makeup fetesmakeup fetesmakeup fetesmakeup fetesLe rouge à lèvres rouge, c’est comme offrir des chocolats à ta belle-mère : tu t’es pas foulée, mais ça fait son petit effet. Celui-ci vient de chez Make Up For Ever (teinte Moulin Rouge). Alors oui, je sais ce que vous vous dites. Seriously ? Encore le Moulin Rouge ? Saint Valentin, réveillon du 31, anniversaire… Oui, je le dégaine à chaque grande occasion. Mais c’est comme le chocolat. Une fois que t’as goûté aux Manons Blancs de chez Leonidas, c’est dur de repasser au Galak.

Ce rouge, c’est un vrai beau rouge. Et côté tenue, rien à redire. C’est le rouge à lèvres « safe » comme on aime. Tu peux enquiller les huîtres sans stress, ce rouge-là ne te lâchera pas. Et ça, c’est important (souvenez-vous, le shooting familial, tout ça tout ça).

makeup fetesmakeup fetesPour les yeux, du doré. Parce que le charbonneux noir, c’est ce que je sors tous les ans. Et que comme ils disent dans la pub Yves Rocher, c’est important de « se réinventer chaque jour » (je vous l’ai déjà sortie celle-là je crois bien… il va falloir que je réinvente mes références aussi). Et puis, il y a 15 jours, j’ai craqué sur une ombre à paupières crème chez MAC. Il s’agirait quand même de justifier la dépense… Premier fard crème de la marque que je teste et j’en suis plutôt satisfaite. Il s’applique sans problème et ne bouge pas.  

makeup fetesmakeup fetesJ’ai complété mon regard avec un marron plus foncé, de la Chocolate Bar. C’est le… le… Seriously, si tu as paumé la feuille transparente avec les noms des fards dessus, t’es perdue. C’est le troisième en partant de la gauche (dernière rangée). J’ai également appliqué un fard noir en ras de cil, quelques coups de brosse du Better Than Sex (même pas besoin de faux cils), un trait de crayon chair en muqueuse inférieure et youpla boom. Ca fait la blague.

Maman, tu peux même mettre celle-là dans un cadre si tu veux…
makeup fetes

Ces trucs de filles inavouables

secrets filles

Sortir mon rouleau de scotch pour me maquiller ou tomber comme une mouche au concert de M Pokora. Aujourd’hui, je vous dis tout.

A la caisse, je cache les Kinder Country sous les carottes râpées. Parce que je sens bien que sinon mamie Huguette derrière moi me regardera en diagonale. C’est important de rester digne. Comme commander un coca light avec son menu Royal Cheese. Je ne suis pas non plus complètement inconsciente comme fille… 

Je ne rate pas un épisode de « Mariés au premier regard » (en mangeant des Kinder Country). Alors je sais ce que vous vous dites. Il y a vraiment des gens qui regardent cette émission ?! En vrai, c’est pas complètement dingue des gens qui se marient sans jamais s’être rencontrés ?! En plus, Tiffany et Thomas, on voit bien qu’ils sont faits l’un pour l’autre #addict. J’ai l’impression que « Mariés au premier regard », c’est comme « Joséphine Ange Gardien ». Quand tu benchmark autour de toi, tu as l’impression d’être la seule pour qui la chaîne continue la diffusion. Et la semaine d’après dans Télé Poche, tu apprends que 1 Français sur 3 est accro. Hmmm… Et là vous vous dites : elle achète vraiment Télé Poche ?!

Je mets du scotch pour réussir mon trait de liner. J’ai longtemps cru que cette histoire de scotch ne durerait qu’un temps. Comme les petites roulettes. Finalement, tracer un trait de liner, c’est comme faire un créneau : tu as beau tout donner pour t’entraîner, t’es pas douée, bah t’es pas douée. C’est pas pour rien qu’on a inventé la caméra de recul…

J’ai fait un malaise au concert de M Pokora. Ca, c’est le 2 en 1 du truc inavouable. Parce que dire à 27 ans que tu vas au concert de M Pokora, c’est pire qu’annoncer que t’es pas sur snapchat. Alors pas que je sois une Pokorette de la première heure, mais bon heu, voilà… j’avoue, j’ai même pas hésité avant d’acheter ma place. Et donc, 5 minutes avant le début du concert, je suis tombée comme une mouche. Certains diront que c’est l’euphorie, moi je dirais que c’est d’avoir sauté un repas (si, si, j’vous jure). Autant vous dire que la seule chose à laquelle je pensais pendant mon évacuation (coucou les pompiers de Papeete), c’était « j’espère que je ne connais personne dans la salle ». Ca promet pour le concert de Robbie…

Je passe chez Kiko pour faire des retouches vernis. C’est comme checker ses pieds dès qu’on voit la pub sur l’Hallux Valgus. Tout le monde fait ça, non ?

Je m’entraîne à danser la salsa devant mon miroir. Juste au cas où. Pas que mon chéri soit Chris Marquez, mais j’ai vu la vidéo d’Enrique avec sa fan belge sur YouTube. Et je refuse d’être prise au dépourvu quand ce sera mon tour ! Et même si Enrique sans grain de beauté, c’est plus vraiment Enrique, je suis prête à passer outre. Si te vaaas, yo también me voooy… 

Je dors avec les tresses de Pocahontas pour avoir des cheveux wavy. Tu crois que la Terre t’appartient tout entière… Bon, ok, en réalité mes tresses tiennent plus de Fifi Brindacier que de Pocahontas. Je pshiite un peu de la solution à l’eau de mer par dessus et tadaaa. A noter : cette « astuce » cheveux marche également pour tester son couple. Si chéri-chéri est toujours dans le même lit que toi le lendemain, c’est ga-gné. 

 

Être blogueuse : clichés VS réalité

etre blogueuse

La blogueuse en 3 mots ? Des graines de chia, des licornes et des likes. Les petits clichés autour de la blogueuse (qui plus est, autour de la blogueuse beauté) m’ont toujours beaucoup amusée. Si certains sont (quand même) assez proches de la réalité, d’autres semblent sortir tout droit du monde des licornes…

La blogueuse picore des graines de chia (et a déjà 2 Top Body Challenge à son actif). Et dire que j’ai dû googler « graines de chia » pour vérifier ce que c’était… Non, le seul nom d’aliment vaguement healthy que je connaisse vraiment c’est « alfalfa ». Parce que ça rend les salades jolies et que j’en achète pour me la raconter à la pause dej au bureau. Ah tu connais pas l’alfalfa ? Bon, on ne va pas se mentir, je suis plutôt branchée chocolats Leonidas #LaFilleAuxManonsBlancs. Côté sport, j’ai découvert seulement cet été ce que voulait dire « TBC » et qui était Valérie Orsoni. J’ai bien fait une série de squats une fois… 

La blogueuse aime les licornes (mais aussi les ananas et les flamants roses). Carnets de fille, pyjamas, fonds d’écran… Si t’as pas deux/trois posts « licorne » sur ton compte Insta, tu perds ta crédibilité de blogueuse. Mais c’est pas sooo cute une petite licorne en vrai ?! Je vous jure, je suis addict. J’en suis rendue à aller sur le site d’ASOS tous les weekends pour checker si les chaussons licornes ne sont pas à nouveau dispos. Alors oui, je sais. Les licornes, c’est comme les Princes Charmants : ça n’existe pas. Ca empêche pas d’avoir un poster de Robbie Williams au-dessus de son lit. On a le droit de rêver un peu… Faudra pas m’en vouloir si je parle de Robbie dans tous mes articles pendant 6 mois. Depuis que j’ai des places pour son concert à Bercy, j’ai 15 ans !

La blogueuse se prend pour une bombasse sur ses selfies. L’autre jour au bureau, une de mes collègues a lancé son fameux « et toi, tu as fait quoi ce weekend ? » du lundi matin. J’ai shooté toutes les fleurs de mon jardin avec mon nouvel objectif macro... « Et tu as fait des selfies, avoue ! ». Voilà, on y est. Être blogueuse, c’est faire des selfies pour montrer au monde à quel point tu aurais pu faire une belle Miss France. Moi, je me sens quand même plus Bridget Jones que Kim Kardashian. Bloguer, c’est finalement essayer d’apprendre à m’assumer telle que je suis : avec mes cheveux qui frisouillent de façon totalement désorganisée et mon nez en forme de patate. C’est presque thérapeutique. Et puis en vrai, bloguer ne se résume pas qu’à des photos « duck face ». C’est du travail (si, si, je vous jure). Entre les shooting photos, l’écriture des textes et surtout, la recherche d’idées, je consacre beaucoup de temps à mon blog. Et quand je publie 5 photos dans un article, il y en a réalité des dizaines une petite centaine sur ma carte mémoire (avec des mèches de cheveux collées à mon rouge à lèvre, des sourires crispés et des yeux rouges).

La blogueuse a son propre magasin Sephora à domicile. Pour me réinventer chaque jour, comme ils disent dans la pub Yves Rocher. A titre personnel, le collectionnage compulsif concerne particulièrement les gels douche. J’adooore les gels douches. C’est simple, vous me lâchez au rayon Cottage chez Leclerc, vous pouvez aller faire les courses tranquillement et venir me chercher au moment de passer en caisse. Et j’adooore passer 5 minutes sous la douche chaque matin, à me demander si je préfère sentir la pomme d’amour ou le chamallow aujourd’hui. Bon, au-delà de l’envie de tester sans cesse de nouveaux produits (et de vous en parler), mon vrai problème est que je n’arrive pas à faire un choix dans les rayons. Chez McDo, c’est pareil : potatoes ou frites ? Dilemme de vie. Vous voyez le blond qui rentre de boîte de night dans le sketch de Gad Elmaleh et qui hésite entre toutes les épices de sa cuisine pour sa salade de saison ? The saaame. Je vous jure, la vie de blogueuse est faite de questions existentielles… 

La blogueuse court après les likes (pour devenir riche). Run baby run (hommage à la Star Ac). Produits offerts, articles sponsorisés… Quand tu es blogueuse, la cagnotte de l’EuroMillions, tu laisses ça au petit peuple ! Plus sérieusement, je suis une blogueuse du weekend, moi. Bloguer, c’est avant tout une passion. Pour l’écriture, pour la photo. Bloguer, c’est partager avec vous. Peut-être même vous aider dans votre combat contre les poils incarnés ou les vergetures. Et si j’ai ouvert chezdaine.com il y a maintenant deux ans, c’est pour me créer un espace de liberté totale. Mon petit endroit à moi, où je peux porter mes rouges à lèvres les plus flashy, où je peux raconter mes petites histoires de fille de 30 ans (ou presque). Bref, un endroit où je peux être totalement moi-même, sans complexe ni peur du préjugé. Le reste, c’est secondaire. Je ne conçois pas mon blog comme une machine à cash (ma banquière peut vous le confirmer ahah), ni même comme une usine à articles. Et puis la semaine, j’ai « un vrai métier d’adulte » (je suis consultante en organisation & digital). Ouf, on est sauvés…