Catégorie

BEAUTE

Catégorie

Je passe au carré long !

Capillairement, j’ai longtemps été instable. En 27 ans d’existence, aucune mode douteuse ne m’a échappé. J’ai eu les cheveux méchés orange et blond (comme Natasha St Pier en 2002), noirs corbeau (quand Jenifer a gagné la Star Ac’), rouges (pour imiter Albane, ma copine rebelle) et même roses (là c’était en mode autodidacte, à l’époque où je ne portais que des bijoux en pâte fimo). De la coupe à la garçonne (plaqué devant et en pétard derrière… Oui oui souvenez-vous, ça a été un jour à la mode), à la version tahitienne (très très trèèès longs), je suis passée par tous les styles. Et puis j’ai fini par me calmer : depuis des années, je cultive ma looongue chevelure. En fait, quand j’y pense, j’ai la même tête depuis la terminale. Jusqu’à l’été dernier où j’ai éclairci mes longueurs. Et vu que ce n’était jamais assez blond à mon goût, je suis passée trois fois par la case décolo en un an. Whaaat ?! 3 décolos ?! Si, si, je savais bien que les décolos transformaient les cheveux en paille. Que 9 YouTubeuses sur 10 ont fini par tout couper. Mais moi j’ai cru qu’avec mon masque Macadamia, garder mes cheveux doux, souples et brillants, ce serait « Fingers in the Noise« , comme dirait Julie dans Koh Lanta. Éternelle optimiste que je suis. Mes cheveux n’ont pas tardé à me montrer qu’ils n’étaient pas contents. Mes longueurs sont vite devenues très sèches. Pire encore, depuis quelques semaines mes cheveux s’emmêlent comme une paire d’écouteurs dans un sac à main. En deux jours, je me suis décidée : on coupe ! (okay okay, j’y avais vaguement pensé avant mon départ en vacances). Un carré long, c’est ça que je veux (victime de la mode, again). Et aujourd’hui, c’est le jour J.

carré long 2016carré long dessange

Je n’ai pas encore posé mon sac à main, que je montre une photo de Leïla Bekhti au Festival de Cannes à Philippe, mon coiffeur. Avec son magnifique carré long flou (Leïla, pas Philippe…). « C’est ça que je veux« . Philippe, il valide direct. C’est parti…

Ce que je préfère quand je vais chez le coiffeur, c’est le passage au bac à shampoing. Déjà parce que les sièges massants, c’est cool. Mais surtout parce que quelqu’un fait mon shampoing à ma place ! Entre nous, franchement, se laver les cheveux c’est pas la pire corvée beauté au monde ? (à la réflexion, j’hésite quand même avec la pose de vernis blanc en 3 couches). Non, je ne suis pas de celles qui voit ça comme un « moment de détente ». Se laver les cheveux, ça fait mal aux bras, ça pique souvent les yeux et ça prend beaucoup trop de temps. Moi je vous le dis, le jour où je gagnerai à l’Euromillions (oui parce que ça va bien finir par arriver un jour à force de jouer…), j’aurai ma shampouineuse à domicile.

Retour miroir. On ne va se mentir, quand Philippe a donné le premier coup de ciseaux, j’ai eu comme un doute. Je me suis peut-être emballée… Après « Comment Dessange a sauvé mes cheveux« , j’imaginais déjà écrire un article du genre « Ma pire erreur capillaire ». Deux jours de réflexion, c’est finalement peut-être un peu court avant de renoncer à 20 cm de cheveux. Verdict ? Une fois la coupe terminée et mes deux ans de pousse balayés, j’ai sorti mon plus beau smile. Il avait tout compris ce Philippe #MyHeroe. Je suis vraiment ravie de ce nouveau look, moins « teenager » et plus pepsy. Et j’ai retrouvé des cheveux tout doux ! N’empêche, quand on se sent bien avec ses cheveux, on se sent bien tout court. J’ai gardé mon smile toute la journée. Le coiffeur, ça devrait être remboursé par la Sécu…

carré long 2016carré long bruncarré long dessange

Le meilleur rouge à lèvres hydratant

Septembre, déjà. Les vacances sont passées beaucoup trop vite (et j’ai même pas joué à Pokemon Go). Même si l’époque des trieurs et des agendas Ben est loin derrière moi, je continue à prendre de bonnes résolutions tous les mois de septembre. Et cette année, j’ai décidé de… de… de pas grand chose en fait. J’ai pensé l’espace de 20 secondes à me remettre au sport. Mais la salle de sport en bas de chez moi vient de fermer. J’ai pensé aussi à m’orienter vers une alimentation de blogueuse (chou kale, graines inconnues et jus detox). Mais j’aime beaucoup trop le nutella pour ça. Non, finalement, en ce mois de septembre 2016, rien ne va changer. Sauf, sauf, sauf… mon TOP3 en matière de rouges à lèvres.

J’adooore acheter des rouges à lèvres. J’adooore porter des rouges à lèvres. Mais je dois reconnaître que régulièrement je fais l’impasse dessus. Parce que porter du rouge à lèvres 7 jours sur 7, c’est accepter que tes lèvres se transforment progressivement en crépi. C’est comme quand tu portes des talons de 12 cm tous les jours : tu acceptes que tes orteils se transforment progressivement en ampoules. C’est là que les baumes à lèvres colorés entrent en scène (pour les lèvres, pas pour les pieds…). Mais on ne va pas se mentir, ces petites choses là ont beau être très hydratantes, la pigmentation est (très) rarement au rendez-vous. Alors quand je suis tombée sur ces Rouge Baume lors de mon dernier passage chez Sephora, je me suis demandée si l’impossible n’était pas possible : porter un rouge à lèvres pigmenté avec un vrai pouvoir hydratant. Alors, alors ?!

meilleur rouge à lèvres hydratant

Ces rouges à lèvres sont comme les prénoms de certains gamins dans The Voice Kids : surprenants ! De vous à moi, c’est bien le meilleur rouge à lèvres hydratant que j’ai pu tester (oui, oui, il faut dire ce qui est). Ils sont pigmentés, bien plus qu’un baume à lèvres coloré « tradi ». Bon, de là à égaler les mats de chez Make Up For Ever, ne nous emballons pas. Mais ils valent bien certains rouges à lèvres glossy. Ces Rouges Baumes ont un fini brillant comme j’aime, et je trouve que les teintes sont fraîches et faciles à porter au quotidien (parce qu’on peut aimer porter du rouge à lèvres tous les jours, sans pour autant aimer porter du rouge mat qui claque tous les jours). Côté application, zéro galère. Et ça, c’est quand même vachement important pour les filles comme moi, toujours dans le speed le matin. Ici je vous ai swatché les teintes Sweat Fuchsia (le plus rose) et Enchanting Blush (le plus nude).

meilleur rouge à lèvres hydratantmeilleur rouge à lèvres hydratantCe qui ne gâche rien, c’est que ces rouges à lèvres sont formulés avec un SPF20, et que même si tu ne vas pas à la plage ou que tu es en plein mois de décembre, c’est toujours mieux de protéger ses lèvres des rayons du soleil (et éviter d’avoir la bouche de Jeanne Moreau à 35 ans). Et pour le coup, ces petits rouges sont réellement hydratants. Je n’ai jamais ressenti la moindre gerçure après les avoir portés. Mieux : je trouve que mes lèvres sont plus lisses le lendemain (je vous avais bien dit que c’était le meilleur rouge à lèvres hydratant…). Un bémol ? Avec ces rouges à lèvres là, il faut passer par la case « retouches » de temps en temps (mais rien d’insurmontable). Bref, vous l’aurez deviné, j’attends le prochain code promo Sephora pour agrandir ma collec…

baume rouge sephorarouge-lèvres-nude-hydratant

Masque au charbon noir : bye bye les points noirs !

Les points noirs, c’est un peu comme quand une mouche rentre dans mon salon : ça devient vite une obsession ! J’en suis déjà à ma 27ème boîte de patchs pour le nez. Faut dire que les patchs, c’est bien le seul truc que je trouve réellement efficace. De là à dire que c’est LA solution miracle… faut pas s’emballer non plus. Astérix et Obélix, mes deux irréductibles points noirs, résistent encore et toujours au patch dominical. Mais ça c’était avant, comme ils disent chez Krys. Avant la floraison des articles sur les masques au charbon noir. Enfin, je devrais plutôt dire à la gloire du Glam Glow. Et c’est bien le produit que j’avais en tête d’acheter. J’avais reçu un échantillon un jour et je dois avouer que même après une seule utilisation, j’avais été bluffée. Et puis il y a eu L.A. Une escale de 5H à l’aéroport et un Duty Free juste à côté de ma porte d’embarquement. Alors que je sortais du rayon Benefit (on se refait pas), je me suis retrouvée face à une tête de gondole Origins. Avec le masque au charbon noir en guest star : le Clear Improvement. « Your skin will be just… wow. Blablabla number one in USA… ». C’est ce que m’a dit la vendeuse du Duty Free quand elle m’a aperçue en train de lire le sous-titrage en français sur le produit. Je parle pas bien l’américain, mais j’ai compris que ce produit là, il me le fallait. Et puis à une vingtaine de dollars, je me suis dit que le Glam Glow attendrait.

masque-au-charbon-visage-actif-origins-points-noirs

Je ne suis pas trop branchée rugby. Les nez cassés, les brûlures sur les molets, les épaules luxées… tout ça tout ça. Mais la première fois où je me suis enduit le visage de ce charbon noir, je me suis sentie l’âme d’une supportrice des All Blacks. Ka Mate ! Ka Mate ! Mon chéri s’est bien marré avec ce haka improvisé. A ce moment là, je ne savais pas encore ce que valait ce masque au charbon noir, mais je me suis dit qu’il nous aura au moins bien divertis en ce dimanche pluvieux.

Avec mon histoire de haka, j’ai oublié de vous parler de l’application… J’ai commencé par splotcher du produit sur mes doigts. Et puis j’ai eu comme un doute au moment d’étaler le masque sur mon visage : j’ai bien senti le coup du charbon noir coincé sous mes ongles manucurés. Le truc dont tu peux te débarrasser uniquement en te coupant les ongles à ras. Non, le pinceau langue de chat c’est une meilleure option pour l’application. En plus c’est plus pratique pour une application en couche fine. Et puis j’ai sagement attendu que le masque soit sec. On ne va pas se mentir, pendant la pose, j’ai ressenti quelques (très) légers picotements, particulièrement sur le nez (en même temps, c’est bien là que mes points noirs ont élu domicile en masse). Mais rien d’insurmontable, loin de là. Non, ce qui est bien plus insurmontable, c’est l’étape du rinçage. J’ai tout de suite moins dansé le haka. Qu’on se le dise : de toute l’histoire du masque pour le visage, on n’a jamais vu un masque aussi difficile à rincer ! Pour le masque au charbon noir, faut la jouer grandes eaux, frottage du visage dans tous les sens et accepter que tu en as pour 3 minutes 20.

Une fois les dernières traces de charbon rincées… J’ai « admiré ma peau dans toute sa fraîcheur » comme ils disent sur l’étiquette. Si j’avais encore quelques petits points noirs, ma peau m’a semblée bien plus nette qu’un quart d’heure plus tôt, et mon teint aussi frais qu’il y a 10 ans (oups, j’ai bientôt 30 ans). Depuis, je l’utilise 1 à 2 fois par semaine et je constate au fil des utilisations que mon grain de peau s’améliore. Bref, vous l’aurez compris, ce masque au charbon noir est mon nouvel indispensable !

A celles qui n’ont pas 50€ à mettre dans un masque pour le visage, sachez que ce super masque de chez Origins coûte deux fois moins cher que le Glam Glow…

masque-au-charbon-actif-origins-points-noirs