Catégorie

MAKE-UP

Catégorie

Le Grand Palais de Too Faced

grand-palais-too-faced-revue-swatch

Bonjour à tous =)

Le jour de mes 27 ans, j’ai eu le même cadeau que pour mes 7 ans. Pas la carte du club Dorothée ni le CD double best of de Gilbert Montagné, mais un château de princesse : le Grand Palais de Too Faced. Après les blush façon Polly Pocket, on a droit une nouvelle fois à un packaging sorti tout droit de nos chambres de petites filles. Non, ya pas à dire, Too Faced, c’est les rois du marketing. Mais pas que. Du make-up un peu aussi…

A la seconde où j’ai ouvert la boîte, mon petit cœur de parisienne a palpité. C’est simple, si Paris était un coffret make-up, ce serait le Grand Palais. Et pas seulement à cause de la petite Tour Eiffel dans le décor. Les noms des fards à paupières de la palette sont eux aussi aux couleurs de la capitale : Arc de Triomphe, Champs Elysées, Eiffel… et j’en passe.

Bon, qu’on se le dise, le packaging, ça ne fait pas tout. Mais quand j’ai du Too Faced dans les mains, je suis rarement inquiète de la qualité des produits. Faut dire que si je me suis réconciliée avec les fards à paupières, c’est grâce à la Chocolate Bar. Parce que les fards sont pigmentés, qu’ils se travaillent bien. Parce que les couleurs sont archi étudiées. Dans la palette du Grand Palais, on retrouve de nombreux fards irisés. Des nudes, des colorés. Bref, au top pour les fêtes, mais aussi pour le make-up de tous les jours. Pourtant inconditionnelle des fards nude, j’ai craqué sur les fards violet et bleu à forte concentration en paillettes. On ne va pas se mentir, quand j’ai voulu appliquer le bleu nuit, j’ai failli verser ma larme. La matière n’accrochait pas à mes paupières. Finalement, il suffit d’humidifier légèrement son pinceau pour appliquer le fard correctement sur la paupière. Ouf… En plus de la palette de 18 teintes de fards à paupières, on retrouve aussi deux blush, un highlighter et un bronzer. Vraiment chouettes eux aussi.

grand-palais-too-faced-palette-fards-paupieres-Grand-Palais-Too-Faced-revue-coffret-palette

Le coffret contient également le Melted en teinte Peony en format voyage. Pour la petite histoire, il y a quelques semaines, j’ai déjà acheté le Peony. Mais en version « metal ». Et qu’on se le dise, j’ai été déçue, déçue, déçue. Méga flop. Le rendu sur les lèvres manque d’élégance. On dirait une « star » de la téléréalité. Bref, une très mauvaise première expérience avec les Melted. Mais quand j’ai essayé le Peony, le normal, j’ai enfin compris l’engouement autour de ces petits tubes. La couleur est facile à porter, rose sans faire Barbie. J’adore !

Grand-Palais-Too-Faced-Melted-Better-Than-Sex-shadow-insurance

On retrouve également un bébé mascara « Better Than Sex ». Le cultissime. Enfin pour les autres, parce que moi, je ne l’avais jamais encore testé. Ce qui est appréciable malgré le format voyage, c’est que la brosse est de la même taille que la version full size du mascara (enfin il me semble =)). Verdict ? Les cils sont parfaitement séparés, plus volumineux. Bref, j’adore. Mon sauveur. Parce que pour tout vous dire, je venais de terminer mon mascara Essence que j’adore (la revue est par ici pour celles que ça intéresse). Il me restait bien un autre mascara sous la main, mais avec une brosse vraiment mal fichue. Bref, j’en étais rendue à tremper la brosse de mon mascara Essence terminé dans le tube du mascara à la brosse toute « niouk ». Imaginez la galère tous les matins… Ultime petite chose qu’on retrouve dans le coffret : la base à paupière. Testée et approuvée. Elle sèche vite sur la paupière, évite les chutes et fixe le make-up pour toute la journée.

MERCI à ma maman, ma petite sœur et mon frère qui ont su, comme toujours, m’offrir un chouette cadeau. Avis à ceux qui seraient en panne d’idée cadeau pour leur chérie, leur sœur ou leur meilleure copine : ce coffret est une petite pépite… Sinon, vous pouvez toujours faire un tour par ici  pour découvrir mes idées cadeaux à petits prix =)

grand-palais-too-faced-swatch

MAC PRO LONGWEAR CONCEALER : mon coup de cœur anti-cernes.

MAC-pro-longwear-concealer-anti-cernes-teint-routineBonjour à tous =)

Acheter un anti-cernes, c’est comme passer l’aspirateur dans ma voiture ou consulter un ophtalmo. J’ai bien conscience de l’urgence, mais allez savoir pourquoi, ça me paralyse. Jusqu’au moment « critique ». C’est donc une fois que mes cernes sont devenus fluo que j’ai pris les choses en mains. Pourtant des anti-cernes, j’en ai déjà une belle collec’. Des trop clairs, trop foncés ou pas assez opaques. Ceux-là, je les ai tous. Non, il m’en fallait un qui ne prendrait pas la poussière dans mon armoire. Restait plus qu’à trouver comment ne pas me planter une nouvelle fois. Mais faut dire que trouver le « bon » anti-cernes, c’est presque aussi compliqué que de remplir sa feuille d’imposition.

MAC-pro-longwear-concealer-anti-cernes-routine-teint

Après un message de détresse sur Twitter et un petit tour sur les blogs des copines, je me suis rendue compte que le Pro Longwear de chez MAC avait la cote. Et puis j’avais un trou dans mon agenda à combler entre deux rendez-vous pro en ville. Arrivée au corner MAC #TemptationLand, une maquilleuse m’a aidée à choisir ma teinte. C’est l’avantage d’acheter du make-up en dehors d’un supermarché. Autant vous dire que la différence entre un œil droit « anti-cerné » et un œil gauche « en l’état » était frappante. La preuve par l’exemple de l’utilité d’un anti-cernes dans ma vie. Bien que les cernes restent un bon argument pour demander une journée de RTT à son boss. Là, non seulement la maquilleuse avait trouvé la teinte qui matchait pile poil avec ma carnation, mais en plus la couvrance était vraiment top. Et sans effet « khaki ». Après, si vous avez atteint le niveau 192 de la fatigue sur Terre, je ne vais pas vous mentir : un anti-cernes, aussi bon soit-il, ne fait pas tout. La caféine, par litres, ça aide aussi.

MAC-pro-longwear-concealer-anti-cernes-teint-routine- beauteMAC-pro-longwear-concealer-anti-cernes-teint-routine-flacon

J’utilise donc le Pro Longwear depuis plusieurs semaines, et il ne se passe pas un jour sans que je me dise, au détour d’un miroir, que cet anti-cernes fait vraiment bien son job. Et pas besoin de mettre le réveil 20 minutes plut tôt le matin pour l’appliquer : il se travaille très facilement. Au pinceau ou au doigt. Je l’applique « en triangle » sous mes yeux, et par petites touches par ci, par là : sur mes paupières, sur l’arrête du nez… et même sur quelques petits boutons (parce que la fatigue chez moi, ne se manifeste pas uniquement avec l’apparition des cernes #OhJoie). Et tadaaa ! Une fois poudré avec ma poudre matifiante de chez Sephora (ici), il tient toute la journée. Et contrairement à d’autres anti-cernes, celui-ci n’assèche pas le contour de mes yeux. Seul bémol à ce produit : la pompe délivre beauuucoup trop de produit par pression. M’enfin suffit de « choper le truc » et de s’arrêter à mi-chemin au moment de la pression pour éviter d’avoir de l’anti-cernes pour 12 sur le pinceau.

Bref, j’ai enfin trouvé THE anti-cernes. Et demain, je passe l’aspi dans ma voiture…

MAC-pro-longwear-concealer-anti-cernes-teint-beaute

ROUGE A LEVRES : Le Intensely Lavish Lipstick de KIKO (Rebel Romantic)

kiko-rouge-a-levres-intensely-lavish-lipstick-mild-sangria-swatch-rouge

Bonjour à tous =)

Vous connaissez l’histoire du rouge à lèvres tout neuf qui fond dans le sac à main ? C’est comme arriver devant les caddies à Carrefour sans pièce à mettre dedans. J’ai toujours l’impression que ça n’arrive qu’à moi. En plus ce rouge à lèvres, je ne l’avais porté qu’une fois. Alors quand j’ai vu le raisin collé au capuchon et désolidarisé du tube, j’ai failli trépasser #OhMisere.

kiko-rouge-a-levres-swatch-intensely-lavish-lipstick-mild-sangriaJ’étais à deux doigts de googler « SOS rouge à lèvres fondu ». Mais au lieu d’allumer mon ordinateur, j’ai allumé mon cerveau : FRI-GO. J’ai positionné le raisin correctement dans le tube, et je l’ai posé debout. Entre le gruyère râpé et la tapenade. 10 minutes plus tard, miracle : le raisin n’avait plus la tremblote. C’était déjà ça. Et pour le haut du raisin déformé, je me suis dit que ça passerait au fil des utilisations #FingersCrossed. Je vous montre quand même la bête…
kiko-rouge-a-levres-intensely-lavish-lipstick-mild-sangria

Le rouge à lèvres victime de ce coup de chaud, c’est le Intensely Lavish Lipstick, de la collection Rebel Romantic de chez Kiko. En teinte Mild Sangria (04). Un joli rouge/rose. Un peu foncé. Vous le savez, les descriptions de couleur du genre « c’est un rouge avec des sous tons bruns, et une touche de rose, légèrement plus foncé que le N°xxx de chez MAC », je sais pas faire. Les photos parlent pour moi =) En boutique, la couleur du raisin est un peu flippante. Elle paraît trèèès foncée. Mais en swatchant, on se rend vite compte que le rendu est plus clair. Et plutôt facile à porter. En tout cas, j’adore le résultat !

La première fois que j’ai aperçu le tube, je me suis dit what a packaging. Rose gold, avec fermeture magnétique. Du haut de gamme. Je vous en parlais déjà dans mon article sur les vernis Power Pro (ici) : je ne sais pas s’il y a un nouveau stagiaire bourré de talent qui a débarqué au marketing chez Kiko, mais… Y a de l’idée dans l’air. Ou un nouveau budget débloqué. Bref, on sent que la marque mise à fond sur des packaging clinquants pour ses nouvelles collections. Et ça fonctionne ! Les marques de luxe avec leurs tubes à 30€ n’ont qu’à aller se rhabiller (oooh, je vous aime quand même hein…).

kiko-swatch-rouge-a-levres-intensely-lavish-lipstick-mild-sangria
kiko-rouge-a-levres-intensely-lavish-lipstick-mild-sangria-swatchCe qui m’a le plus frappée avec ce rouge à lèvres, c’est sa pigmentation. Qu’on se le dise : il est interdit de déborder ! On n’a pas affaire au genre de rouge à lèvres qu’on peut appliquer en loucedé, sans miroir, entre deux arrêts de métro. J’aime autant vous dire que si j’avais su, je n’aurais pas hésité à acheter le crayon à lèvres qui va avec. Bref. Avec un peu de temps devant soi, beaucoup de dextérité et un pinceau à lèvres, ça se fait. Sans non plus avoir besoin de poser un RTT le jour où on veut le porter. Autre point fort du rouge à lèvres : sa texture onctueuse, qui glisse bien sur les lèvres. Et qui ne les déssèche (en tout cas pas les miennes). La couleur s’applique uniformément sur les lèvres dès la première couche et le fini est hyper lumineux. Côté tenue, pas de problème particulier. Il s’estompe plutôt bien au fil des heures.

Y a pas à dire, Kiko me surprend un peu plus à chaque nouvelle collection. Les produits sont quali, les packaging soignés. Et les prix restent abordables. Clap ! Clap !


kiko-rouge-a-levres-intensely-lavish-lipstick-swatch-mild-sangria