MAC-pro-longwear-concealer-anti-cernes-teint-routineBonjour à tous =)

Acheter un anti-cernes, c’est comme passer l’aspirateur dans ma voiture ou consulter un ophtalmo. J’ai bien conscience de l’urgence, mais allez savoir pourquoi, ça me paralyse. Jusqu’au moment « critique ». C’est donc une fois que mes cernes sont devenus fluo que j’ai pris les choses en mains. Pourtant des anti-cernes, j’en ai déjà une belle collec’. Des trop clairs, trop foncés ou pas assez opaques. Ceux-là, je les ai tous. Non, il m’en fallait un qui ne prendrait pas la poussière dans mon armoire. Restait plus qu’à trouver comment ne pas me planter une nouvelle fois. Mais faut dire que trouver le « bon » anti-cernes, c’est presque aussi compliqué que de remplir sa feuille d’imposition.

MAC-pro-longwear-concealer-anti-cernes-routine-teint

Après un message de détresse sur Twitter et un petit tour sur les blogs des copines, je me suis rendue compte que le Pro Longwear de chez MAC avait la cote. Et puis j’avais un trou dans mon agenda à combler entre deux rendez-vous pro en ville. Arrivée au corner MAC #TemptationLand, une maquilleuse m’a aidée à choisir ma teinte. C’est l’avantage d’acheter du make-up en dehors d’un supermarché. Autant vous dire que la différence entre un œil droit « anti-cerné » et un œil gauche « en l’état » était frappante. La preuve par l’exemple de l’utilité d’un anti-cernes dans ma vie. Bien que les cernes restent un bon argument pour demander une journée de RTT à son boss. Là, non seulement la maquilleuse avait trouvé la teinte qui matchait pile poil avec ma carnation, mais en plus la couvrance était vraiment top. Et sans effet « khaki ». Après, si vous avez atteint le niveau 192 de la fatigue sur Terre, je ne vais pas vous mentir : un anti-cernes, aussi bon soit-il, ne fait pas tout. La caféine, par litres, ça aide aussi.

MAC-pro-longwear-concealer-anti-cernes-teint-routine- beauteMAC-pro-longwear-concealer-anti-cernes-teint-routine-flacon

J’utilise donc le Pro Longwear depuis plusieurs semaines, et il ne se passe pas un jour sans que je me dise, au détour d’un miroir, que cet anti-cernes fait vraiment bien son job. Et pas besoin de mettre le réveil 20 minutes plut tôt le matin pour l’appliquer : il se travaille très facilement. Au pinceau ou au doigt. Je l’applique « en triangle » sous mes yeux, et par petites touches par ci, par là : sur mes paupières, sur l’arrête du nez… et même sur quelques petits boutons (parce que la fatigue chez moi, ne se manifeste pas uniquement avec l’apparition des cernes #OhJoie). Et tadaaa ! Une fois poudré avec ma poudre matifiante de chez Sephora (ici), il tient toute la journée. Et contrairement à d’autres anti-cernes, celui-ci n’assèche pas le contour de mes yeux. Seul bémol à ce produit : la pompe délivre beauuucoup trop de produit par pression. M’enfin suffit de « choper le truc » et de s’arrêter à mi-chemin au moment de la pression pour éviter d’avoir de l’anti-cernes pour 12 sur le pinceau.

Bref, j’ai enfin trouvé THE anti-cernes. Et demain, je passe l’aspi dans ma voiture…

MAC-pro-longwear-concealer-anti-cernes-teint-beaute

Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Facebook