Tag

l’oréal

Browsing

Le Steampod m’a réconciliée avec mes cheveux !

Steampod-lisseur-cheveux

Bonjour à tous =)

Dans la vie, il y a celles qui ont les cheveux raides. Celles qui ont les cheveux bouclés ou ondulés. Et les autres. Celles qui se demandent encore de quelle erreur génétique elles ont été victimes pour obtenir une telle approximation capillaire. Quand j’avais 2 ans, j’avais de jolies boucles. A 6 ans, j’avais les cheveux raides. Et depuis, j’ai les cheveux… entre deux (personne n’a encore trouvé de nom à cette catégorie de cheveux). C’est-à-dire qu’au naturel, mes cheveux ne sont clairement pas détachables en l’état (vous découvrirez ça un peu plus bas…). Cela fait donc 20 ans que je suis à la recherche du lissage parfait. Ils y sont tous passés : Babyliss, Remington et bien d’autres lisseurs dont je ne me souviens plus des noms. Alors quand j’ai entendu parler du Steampod pour la première fois, je l’ai tout de suite voulu. Et puis quand j’ai regardé son prix, je me suis dit que j’allais devoir demander une augmentation à mon boss (si tu passes par là…). J’ai quand même fini par les avoir mes petites économies pour investir dans ce lisseur (et puis le prix a un peu baissé entre temps lui aussi…). Et j’ai bien fait.

steampod-rose-soins-cheveux-lisseurAlors oui, je l’ai acheté en rose (tant qu’à faire…). Si ce lisseur est si spécial, c’est parce qu’il fonctionne à la vapeur. Avec un bruit de fer à repasser. C’est presque flippant à la première utilisation… Mais pas autant que lorsque mon coiffeur m’a dit au moment de l’achat : « Un passage, deux maximum par mèche. C’est important Lucie. » Oui parce qu’en fait, je m’appelle Lucie. Pas Daïne (j’en aurais voulu à mes parents…). Donc là je me suis dit que la bête avait intérêt à être aussi puissante qu’on le dit. Parce qu’en général, il me faut 4-5 passages pour avoir une mèche « quasi » lisse. J’en profite pour laisser un message personnel à la nouvelle coiffeuse, installée à côté de mon bureau : Madame, c’est un passage, deux maximum !

soins-steampod-lisseur-cheveux

Quitte à acheter un appareil qui coûte le même prix que 8 années d’abonnement chez Free, j’ai aussi pris les soins dédiés au Steampod : une crème de lissage réparatrice, à poser sur cheveux mouillés. Et un sérum protecteur de chaleur, à poser sur cheveux secs, avant lissage. Et pourtant, je ne suis pas fan du badigeonnage de 1000 et 1 produits sur mes cheveux. Parce que ça les fait régresser plus vite. Mais là j’ai joué le jeu, en appliquant consciencieusement les deux soins. Et en fait… bah ça graisse pas. Une fois lissés, mes cheveux sont tout doux et ne poissouillent pas. Et ils ne régressent pas plus vite qu’avant. French technology. 

RÉSULTAT…?

STEAMPOD-lisseur-cheveux-avant-apres

(Vous l’aurez compris : à droite, mes cheveux sont naturels, à gauche, ils sont steampod-és)

Mes cheveux sont lisses en 2 passages. Et ça, c’est une mini-révolution dans ma vie capillaire ! Même si le temps de mise en route du lisseur me semble plus long qu’avec un lisseur traditionnel (faut le temps que la vapeur arrive !), il me faut beaucoup moins de temps qu’avant pour lisser toute ma tête (en sachant qu’en vrai, je lisse les deux côtés…). Je n’ai jamais pensé à mettre un chrono en route, mais à vue de nez, je dirais qu’en 15 minutes le tour est joué. Heureusement d’ailleurs, parce que ce lisseur pèse tout de même son petit poids (sans non plus avoir besoin d’aller à la salle de muscu pour tenir le choc…). Non seulement mes cheveux sont lisses, mais en plus ils retrouvent un volume « normal ». Même en racine.

Mes cheveux sont brillants et doux au toucher. Je me souviens d’un jour au bureau (il était une fois…), cheveux steampod-és mais attachés. Ma collègue m’a dit quelque chose comme « de loin, on dirait que tu as vidé une bombe de laque pour que tes cheveux brillent autant ! ». Bon, dit comme ça… Disons que c’était sa façon à elle de me dire que mes cheveux brillaient depuis son bureau.

Mes cheveux restent lisses jusqu’au prochain shampoing. J’ai fait un concert sous la pluie une fois. Vous savez, la petite pluie qui ne nous fait pas sortir le parapluie, mais qui mouille quand même. La fameuse. Scénario idéal pour que mes frisouilles débarquent. Et pourtant… alors je ne dis pas que mes cheveux étaient encore raides comme des baguettes à la fin du concert, mais toujours est-il qu’ils étaient juste « légèrement » ondulés. Et pas de frisottis. C’est ce jour là où je me suis réconciliée avec mes cheveux.

Mes 5 indispensables make-up du printemps

mes-5-indispensables-makeup-printemps-2015

Bonjour à tous =)

J’aurais pu commencer cet article en vous disant que le printemps c’est chouette. Que j’adore les papillons, les marguerites et l’odeur de l’herbe fraîchement coupée. Trop facile comme accroche. Mais faute de mieux, je vais quand même la laisser… A chaque saison, ses indispensables. Au printemps, je troque mon trait de liner et mon rouge à lèvres rouge foncé contre un make-up frais et lumineux, entre nude et pastel. Je vous laisse découvrir mes 5 indispensables pour la saison…

indispensables-makeup-vernis-ongles-parfume-revlon-china-flower

Qui dit printemps, dit fleurs. Et parce que je suis une fille originale, j’ai ressorti mon vernis « China Flower » de chez Revlon. Pour sentir le printemps jusqu’au bout des ongles. Parce que oui, pour celles qui n’auraient pas encore craqué dessus, cette collection de vernis à ongles est parfumée. Et celui-ci, une fois sec, sent bon les fleurs. De Chine, visiblement. Bon, que ça sente la fleur chinoise, ça se discute… Mais si ce vernis se retrouve dans mes favoris, ce n’est pas que pour une histoire de parfum : il s’applique facilement sur les ongles, sèche plutôt rapidement et ne s’écaille pas après un lavage de vaisselle à la main. Et le vernis rouge clinquant, c’est ce que j’aime porter en cette saison. Pour celles qui seraient intéressées pour en savoir plus sur cette collection, ou ce vernis en particulier, il y a une revue par ici.

indispensables-makeup-fond-teint-loreal-nude-eau

Alors oui, je sais ce que vous vous dites : c’est pas vrai, elle a enfin lâché sa CC Crème Bourjois (ici) ?! Non madame, jamais je l’abandonnerai. JA-MAIS (enfin pas tout de suite…). Je l’utilise toujours régulièrement, mais j’alterne avec l’eau de teint NUDE MAGIQUE de chez L’Oréal. Moins couvrante qu’une CC Crème certes. Mais elle uniformise correctement mon teint et elle est très légère à porter. Le résultat est très frais, on pourrait presque croire à une peau nue. Bon qu’on se le dise, en cas d’épisode de bouton-ite aiguë, ou de plaques rouges (parce que printemps rime aussi avec retour des allergies #happy), la couvrance ne sera clairement pas suffisante. Pour le moment, il me convient en tout cas très bien ! indispensables-makeup-crayon-sourcils-instant-brow-benefitMaquiller mes sourcils… J’ai longtemps hésité avant d’oser. Pas que mes sourcils soient aussi parfaits que ceux de Cara Delevingne (je paie encore aujourd’hui des années de sur-épilation qui m’ont laissé de jolis petits trous…). Mais les fards « poudre », j’y croyais pas. Je n’y crois toujours pas d’ailleurs. Je suis angoissée à l’idée que le truc s’effrite tout au long de la journée, laissant au passage des résidus sur mes paupières. Sans personne qui ose me dire : « t’as les sourcils qui foutent le camp ». Non… Je le sens pas. Et puis un jour, en passant près du corner Benefit chez Sephora, j’ai vu ce petit crayon : le Instant Brow Pencil. Une formule grasse, ça m’a tout de suite rassurée sur la chose (pas de résidus qui tombent). Et puis la fille de chez Sephora, elle me l’a bien vendu. En plus j’avais -20%. Bref, c’était le moment ou jamais de me lancer.

Verdict ? Depuis que je l’utilise, je me dis que j’aurais dû m’y mettre avant, au coloriage des sourcils. En quelques secondes je colorie mes sourcils sans difficulté (alors que j’étais clairement novice en la matière). La teinte du crayon match bien avec la couleur naturelle de mes sourcils. Le passage du goupillon permet de fondre la matière, pour un rendu très naturel. Côté tenue (c’est là que j’attendais le crayon au tournant), rien à redire (testé sous climat tropical !). Bref, vous l’aurez compris : ce crayon à sourcils est un vrai coup de cœur. Qui traversera très probablement les saisons avec moi…

indispensables-makeup-rouge-a-levres-love-me-essence

Et oui, il est encore là lui : le rouge à lèvres Love Me (teinte N°13) de chez Essence. Ça, j’avais prévenu lors de mon dernier article : c’est mon rouge à lèvres du printemps. La couleur rose pastel est parfaite pour la saison. Et le rapport qualité/prix est au rendez-vous. Pour découvrir ma revue, c’est par ici.

indispensables-makeup-chocolate-bar-too-faced-ombres-paupieres

Ça y est maman, j’en parle enfin de ma Chocolate Bar ! Faut dire que ma maman me l’a offerte à Noël dernier et que, ne tombant sur aucun article dessus sur le blog, elle était à deux doigts de me donner le ticket de caisse pour aller l’échanger. Rassure-toi maman, je l’adore ! Cette palette, c’est… la confirmation que certaines marques ont enfin compris qu’en matière de fards à paupières, la pigmentation c’est important. Combien de fois j’ai été déçue en achetant des palettes chez… et chez… (je balance ou pas ?). De jolies couleurs dans l’emballage, mais quand il s’agit de les poser… Soit il faut renoncer à avoir la teinte telle quelle sur les yeux (comme si j’allais renoncer…), soit il faut s’armer de patience et superposer 328 couches. Et le résidu de fards sur les cernes, c’est cadeau ! Bref, j’avais un peu laissé tomber les fards « poudre », et je ne me tournais plus que vers des formules crémeuses, souvent en jumbos (ici).

Avec la Chocolate, la réconciliation avec les fards « poudre » est scellée ! La pigmentation est au top : pas besoin de prélever beaucoup de matière sur le pinceau pour avoir un rendu fidèle à la couleur présentée. Côté tenue, les fards ne bougent pas (pas de façon visible à l’œil nu en tout cas !). Et les teintes sont vraiment chouettes. Si j’ai porté les teintes les plus foncées cet hiver, pour le printemps je privilégie les plus nudes (« marzipan » ou encore « salted caramel »). Qui font un joli mariage avec le rouge à lèvres Essence =)

Et vous, quels sont vos favoris make-up pour le printemps ?

VERNIS A ONGLES | So sexy les Nuances de Grey de L’Oréal !

Bonjour à tous =)

Le vernis à ongles gris, c’est mon nouveau rouge. Au moins le temps de cette saison A/H 2014. Forcément, je ne pouvais pas passer à côté de la nouvelle collec L’Oréal, « Dark Sides Of Grey » (tiens, ça vous fait penser à rien ?!). 5 nouveaux vernis, 5 déclinaisons de gris. J’ai immédiatement craqué sur les deux flacons à paillettes. Moi. L’anti-vernis-à-paillettes. Ils sont forts chez L’Oréal. Là, vous vous dites « qu’est-ce qui s’est passé dans ta vie pour en arriver là ?! ». En fait, ces vernis ne sont pas de banals vernis à forte concentration en paillettes : on a droit en plus à un effet texturisé. Du relief sur l’ongle quoi. Et ça, ça change tout ! Je vous laisse découvrir ces deux teintes à « spiky effect » : Noir Whisper et Totally d’Accord  OU « comment je suis passée dans le clan des pro-vernis-à-paillettes ». 

 

 

Collection « Dark Sides of Grey » L’Oréal – Teinte n°891 Noir Whisper

Noir Whisper… n’est pas un vernis noir, et non ! C’est un joli gris argenté, avec paillettes à gogo. Très scintillant. Trèèès… DISCO ?! I’m crazy like a fool (what about it Daddy Cool). Je suis à deux doigts de ressortir mes pat’ d’eph’ (ou pas). J’arrête là les références. Revenons à notre vernis qui, heureusement, peut se porter en dehors d’une soirée DISCO. En un mot, c’est un vernis CHIC. Je dois l’avouer, je n’avais jamais testé de vernis à effet texturisé jusqu’à présent. Comment j’ai pu passer à côté aussi longtemps ?! Je suis totalement fan du concept. Le relief de Noir Whisper, façon sable, donne un petit quelque chose en plus au vernis. C’est… beau. Ça peut griffer (légèrement) quand même. Mais rien n’empêche d’ajouter une couche de top coat pour rendre la surface plus lisse. A titre personnel, je préfère laisser le vernis tel quel. Côté « pratique », ce vernis est très facile à appliquer. En deux couches, le rendu est impec, avec une belle opacité. Le temps de séchage est, quant à lui, très rapide. Et je trouve ce vernis plutôt résistant aux aléas du quotidien. Tu peux faire ta vaisselle avec, sans stress.

Collection « Dark Sides of Grey » L’Oréal – Teinte n°892 Totally d’Accord

Totally d’Accord, mon coup de coeur ! So sexy, so glamour, so sophistiqué, so… (je suis à court d’adjectifs). Un joli gris anthracite aux reflets bleutés avec des paillettes plus grossières que le Noir Whisper. Complètement à l’opposé des vernis que je porte habituellement. Et pourtant… je ne le quitte plus !

Verdict ? Vous l’aurez compris, j’aime beaucoup ces deux nouveautés. Et à 6,50€ le vernis, je suis encore plus fan. A dégainer sans modération pendant les fêtes (mais pas que !). Sur ses ongles ou sous le sapin.

Et vous, les avez-vous testés ?

J’en profite en aparté pour vous remercier pour le bel accueil que vous avez réservé à mon précédent article. MERCI !