Tag

masque au charbon

Browsing

Masque au charbon noir : bye bye les points noirs !

visage-masque-au-charbon-actif-origins-points-noirs

Les points noirs, c’est un peu comme quand une mouche rentre dans mon salon : ça devient vite une obsession ! J’en suis déjà à ma 27ème boîte de patchs pour le nez. Faut dire que les patchs, c’est bien le seul truc que je trouve réellement efficace. De là à dire que c’est LA solution miracle… faut pas s’emballer non plus. Astérix et Obélix, mes deux irréductibles points noirs, résistent encore et toujours au patch dominical. Mais ça c’était avant, comme ils disent chez Krys. Avant la floraison des articles sur les masques au charbon noir. Enfin, je devrais plutôt dire à la gloire du Glam Glow. Et c’est bien le produit que j’avais en tête d’acheter. J’avais reçu un échantillon un jour et je dois avouer que même après une seule utilisation, j’avais été bluffée. Et puis il y a eu L.A. Une escale de 5H à l’aéroport et un Duty Free juste à côté de ma porte d’embarquement. Alors que je sortais du rayon Benefit (on se refait pas), je me suis retrouvée face à une tête de gondole Origins. Avec le masque au charbon noir en guest star : le Clear Improvement. « Your skin will be just… wow. Blablabla number one in USA… ». C’est ce que m’a dit la vendeuse du Duty Free quand elle m’a aperçue en train de lire le sous-titrage en français sur le produit. Je parle pas bien l’américain, mais j’ai compris que ce produit là, il me le fallait. Et puis à une vingtaine de dollars, je me suis dit que le Glam Glow attendrait.

masque-au-charbon-visage-actif-origins-points-noirs

Je ne suis pas trop branchée rugby. Les nez cassés, les brûlures sur les molets, les épaules luxées… tout ça tout ça. Mais la première fois où je me suis enduit le visage de ce charbon noir, je me suis sentie l’âme d’une supportrice des All Blacks. Ka Mate ! Ka Mate ! Mon chéri s’est bien marré avec ce haka improvisé. A ce moment là, je ne savais pas encore ce que valait ce masque au charbon noir, mais je me suis dit qu’il nous aura au moins bien divertis en ce dimanche pluvieux.

Avec mon histoire de haka, j’ai oublié de vous parler de l’application… J’ai commencé par splotcher du produit sur mes doigts. Et puis j’ai eu comme un doute au moment d’étaler le masque sur mon visage : j’ai bien senti le coup du charbon noir coincé sous mes ongles manucurés. Le truc dont tu peux te débarrasser uniquement en te coupant les ongles à ras. Non, le pinceau langue de chat c’est une meilleure option pour l’application. En plus c’est plus pratique pour une application en couche fine. Et puis j’ai sagement attendu que le masque soit sec. On ne va pas se mentir, pendant la pose, j’ai ressenti quelques (très) légers picotements, particulièrement sur le nez (en même temps, c’est bien là que mes points noirs ont élu domicile en masse). Mais rien d’insurmontable, loin de là. Non, ce qui est bien plus insurmontable, c’est l’étape du rinçage. J’ai tout de suite moins dansé le haka. Qu’on se le dise : de toute l’histoire du masque pour le visage, on n’a jamais vu un masque aussi difficile à rincer ! Pour le masque au charbon noir, faut la jouer grandes eaux, frottage du visage dans tous les sens et accepter que tu en as pour 3 minutes 20.

Une fois les dernières traces de charbon rincées… J’ai « admiré ma peau dans toute sa fraîcheur » comme ils disent sur l’étiquette. Si j’avais encore quelques petits points noirs, ma peau m’a semblée bien plus nette qu’un quart d’heure plus tôt, et mon teint aussi frais qu’il y a 10 ans (oups, j’ai bientôt 30 ans). Depuis, je l’utilise 1 à 2 fois par semaine et je constate au fil des utilisations que mon grain de peau s’améliore. Bref, vous l’aurez compris, ce masque au charbon noir est mon nouvel indispensable !

A celles qui n’ont pas 50€ à mettre dans un masque pour le visage, sachez que ce super masque de chez Origins coûte deux fois moins cher que le Glam Glow…

masque-au-charbon-actif-origins-points-noirs