Tag

vernis à ongles

Browsing

Mes vernis à ongles de l’automne

vernis à ongles automne

2001. Cette année-là, j’étais invitée à ma première boom, je ne perdais pas une miette de la love story entre Jenifer et Jean-Pascal, j’écoutais en boucle « A Thousand Miles » de Vanessa Carlton et j’achetais mes premiers fards à paupière chez Yves Rocher. Oh quelle année, cette année-là. On en parle ou pas de la reprise de M Pokora ?!  Yves Rocher. donc, disais-je… Longtemps, j’ai cru que leur métier, c’était de faire des bijoux fantaisie, à en juger l’incroyable collection de ma Mamie. Ah ces marketeurs…

Pendant mes années collège, Yves Rocher c’était LE passage incontournable pendant nos virées shopping du mercredi après-midi avec les copines. Sérieusement, on n’a pas toutes eu un jour un panier cadeau Yves Rocher ? Avec mini gel douche, mini lait pour le corps et 3 boules de bain à la framboise. Ou à la vanille. Ou à la coco. Je crois bien que je les ai tous eus… Ah ça, j’en ai rempli des cartes de fidélité là-bas quand j’étais ado. Et puis, plus rien. A l’époque du lycée, Yves rocher, c’était devenu rin-gard. Il aura fallu attendre l’été dernier pour que Yves Rocher fasse son grand retour dans ma salle de bain…

 

vernis à ongles automneL’été dernier donc. Tout a commencé avec une histoire de sandalettes qui méritaient bien une jolie pédicure. En farfouillant dans la trousse à vernis de ma petite sœur, je suis tombée sur THE vernis. Un vernis laque effet gel, en teinte « Aubergine Profond ». Un faux noir, au reflets prunes. Un vernis Yves Rocher. Ni une, ni deux, je m’empresse de l’appliquer. Et là… C’est un peu comme si le vernis me disait « ahah je t’ai bien eue patate crue ».

Au delà de la couleur vraiment réussie, l’application se fait fingers in the nose : le pinceau est large, la texture très fluide. Et c’est moi qui vous le dis… Vous commencez maintenant à savoir à quel point j’ai la pose de vernis en horreeeeur. Pas que je n’aime pas en porter, mais c’est beaucoup trop looong à appliquer. Une couche, passe encore, mais deux voire trois… C’est comme faire un puzzle ou cuisiner un bœuf bourguignon. Tout ça c’est pas pour moi #ZeroPatience. L’avantage de ce vernis-ci, c’est que dès la première couche, le vernis est opaque. Pas forcément besoin d’aller plus loin. Et ça, c’est pratique quand on a envie de faire autre chose qu’une manucure le dimanche après-midi.

vernis à ongles automnevernis à ongles automne

Même si je pense qu’on ne peut pas vraiment parler d’ « effet gel », côté tenue, rien à redire. Je suis tranquille 4 – 5 jours avant d’avoir besoin de faire une retouche express. Voilà, voilà… je crois bien que j’ai fait le tour (c’est quand même compliqué de disserter sur un vernis à ongles !).

Il est parfait sur toute la ligne ce petit vernis Yves Rocher… Chabadabada, chabadabada. J’ai bien hésité l’espace de quelques secondes à le subtiliser à ma sœur, et puis… Quand elle m’a dit qu’il coûtait moins de 5€ en boutique, je me suis dit que je n’allais pas faire ma radine. Depuis que j’ai mon propre flacon, je le porte tous les jours ou presque. Au moins sur les orteils.

vernis à ongles automnevernis à ongles automnevernis à ongles automneJ’ai profité de ma virée chez Yves Rocher pour faire un petit tour des rayons (on se refait pas)… et craquer. J’ai eu quelques petits coups de cœur que je partagerai avec vous très prochainement… Parmi eux, ce joli vernis taupe. « Bois de Bahia », de la collection « Vernis Couleur Végétale ». Alors oui, je sais. Encore un vernis taupe. Mais je crois bien que Cristina a dit l’autre jour que « c’est un intemporel ma chérie ». Des taupes, j’en ai quelques uns et je trouve que celui-ci est très proche de la couleur du Taupe de Yves Saint Laurent (que j’avais acheté il y a de ça quelques années). Sauf que celui-là, il te fait pas culpabiliser de dingue quand tu rentres chez toi et que tu regardes ton ticket de caisse !

Vous l’aurez compris, ces deux petits vernis sont mes chouchous de la saison. Alors je vois bien que le packaging de ces deux vernis est différent. J’imagine qu’ils doivent avoir des promesses pas tout à fait pareil. Mais très honnêtement, il n’y a pas de quoi jouer au jeu des 7 erreurs. Le taupe est tout aussi brillant, longue tenue et facile à appliquer. Et moi, je suis à deux doigts de refaire une carte de fidélité chez Yves Rocher…

vernis à ongles automnevernis à ongles automne

Les vernis Power Pro Nail Lacquer de KIKO

kiko-power-pro-nail-laquer-revue-vernis-ongles

Bonjour à tous =)

Le soir, je shoppe souvent online. Faut bien s’occuper. Si seulement les séries produisaient leurs épisodes plus vite, je ferais des économies. Faut dire que j’ai toujours dans ma boîte mail un message de ma maman, avec la dernière réduc qu’elle a reçue. « Ça peut peut-être t’intéresser…« . Faut pas faire des trucs comme ça maman. C’est comme ça que je me suis retrouvée sur le site de KIKO, il y a quelques semaines. Une demie heure plus tard, j’avais un panier à plus de 80 euros #oups. Confrontée à de véritables choix cornéliens « je prends le bronzer de la dernière collec’ ou celui en promo ? » , j’ai fini par réussir à diviser mon panier par 2. Et parmi mes achats, les vernis Power Pro Nail Lacquer. Whaaat ? 4,90€ le flacon ? J’en prends 3. Et puis les flacons sont jolis. Oui parce que c’est bien le packaging de ces petits vernis qui m’a poussée à l’achat compulsif #VictimeDuMarketing. Je suis comme ça moi. Le genre de fille capable d’acheter des perles de bain juste parce que le bocal match avec la déco de ma salle de bain. J’ai même pas de baignoire chez moi. Bref, craquage sur les flacons des Power Pro, qui ont tout copié sur les grands. Et la similitude avec les marques de luxe ne s’arrête pas au « sur-bouchon ». La palette de couleurs est elle aussi bien travaillée. J’ai fini par opter pour un rouge (Hibiscus Red), un vert (Emerald) et un orangé (Géranium).

vernis-ongles-kiko-power-pro-hibiscus-red-nailskiko-power-pro-nail-laquer-vernis-ongles-emerald-swatch-kiko-vernis-onfle-power-pro-nail-laquer-geranium

Passer mon dimanche après-midi à poser du vernis, vous le savez, c’est pas mon truc. Non, ça ne me détend pas, moi. Ça me donne plutôt la tremblote quand j’arrive à la phase ultime : la pose de la dernière couche. Pourvu que je me foire pas, pourvu que je me foire pas. Non vraiment, c’est tout sauf un moment de détente. Même si j’adore en porter, je peux passer des semaines sans vernis. Parce que je suis une feignasse. Autant vous dire que quand je me décide en-fin à m’y atteler, je vais au plus simple. Il faut que ça aille vite, que le vernis se pose sans prise de tête. Et ces vernis-ci, ils sont top pour ça. Avec le pinceau façon langue de chat, ils sont super pratiques : en 2-3 coups de pinceau le tour est joué. Le produit est fluide, s’applique de façon homogène. Le fini est opaque en 2 couches. Résultat im-pe-ccable ! En plus, il sèche vite. Je vous le disais : on se croirait chez YSL ou DIOR #youpitralala. Non pas que je ne craquerais plus sur un vernis à 20€, mais ça fait plaisir (à ma banquière surtout) d’avoir un BON vernis à moins de 5 euros. Seul bémol : le fini « professionnel ». J’ai beau scruter mes ongles… Heu il est où le fini « pro » les gars ? Ces vernis ne font pas plus professionnels que des vernis classiques. Mais ça n’ôte rien à leur qualité.

Et côté tenue ? Pour tout vous dire, mes orteils sont victimes du Hibiscus Red depuis 1 mois quasiment. Si l’ongle a un peu poussé, le vernis n’a pas bougé. Alors oui, je sais ce que vous vous dites : quoiii, elle n’a pas refait sa pédicure depuis un mooois ? Non, je vous jure, c’est pas de la flemme. Je voulais juste tester les limites du vernis #MauvaiseFoi.

BACK TO SCHOOL : Ma sélection makeup

Back-to-school-selection-makeup-sephora-too-faced-kiko-peggy-sage-rouge-levres-eye-liner-chocolate-bar-vernis-poudre-Bonjour à tous =)

Je me souviens de ma première rentrée scolaire. Ma maman m’avait oubliée à 11h30 #mamanoutai. Autant vous dire que depuis, les rentrées, j’aime moyen. Mais ça reste un bon prétexte pour acheter plein de nouveaux trucs. Ma dernière rentrée scolaire remontant à une époque où Hollande n’était même pas président, le budget cartable-cahiers-stylos s’est transformé avec le temps en budget fringues-shoes-makeup. Enfin surtout make-up. Et cette année, j’ai encore fait quelques jolies découvertes. Je vous laisse découvrir ma sélection pour cette rentrée 2015…

Back-to-school-selection-makeup-sephora-poudre-lissante-matifiante

Bien que je n’aie pas la peau grasse, mon nez aime se la jouer boule à facettes à la moindre variation de température. Mon front un peu aussi. J’ai longtemps utilisé une poudre libre teintée, adaptée à la carnation de ma peau. Mais il faut reconnaître que ça cartonne le teint. Dans un premier temps, j’ai donc changé pour la poudre HD de chez Make Up For Ever (merci à ma petite soeur qui s’était ruinée à Noël dernier pour me l’offrir…). Mais justement, elle coûte un bras. Je me suis donc mise en quête du bon dupe. Qui ferait l’affaire pour mon makeup de tous les jours. Et puis je suis tombée sur la Poudre Lissante Éclat de chez Sephora. Environ 3 fois moins chère que la Make Up For Ever. Pas un format poudre libre comme la poudre HD (ça évite d’en perdre la moitié dans le lavabo à chaque application), mais compact. Et elle est top. Elle matifie correctement sans effet blanchissant. A condition d’avoir la main légère of course. Pas besoin d’en mettre des tonnes pour qu’elle soit efficace.

Back-to-school-selection-makeup-sephora- eye-liner-classic-line

Une rentrée sans eye-liner, c’est comme Daenerys sans ses dragons. On y croit pas. En matière d’eye-liner, j’ai longtemps été une quiche. On a beau dire, regarder des tutos, c’est bien. Mais pour choper le bon geste, y a pas : training is the secret. Mais il s’agit aussi et surtout de trouver le BON eye-liner. Suffit de regarder ma coiffeuse pour se rendre compte que j’en ai testé des centaines (enfin au moins 5). Sans jamais réussir à maîtriser la bête. Jusqu’au Classic Line de chez Sephora. C’est THE eye-liner pour les nulles. Une pointe feutre facile à dompter. Un noir vraiment noir. Et pas besoin d’attendre un quart d’heure pour qu’il sèche. Bref, je le ré-achète systématiquement. C’est comme pour les coiffeurs ou les mecs : quand on a trouvé le bon, pourquoi en changer ?

Back-to-school-selection-makeup-peggy-sage-rouge-levres

Mais il n’y pas qu’avec les eye-liners que j’ai développé une « collect-ite ». Des nouveaux rouges à lèvres, j’en ai acheté… quelques uns trop. Alors pour en choisir un, et un seul, pour cette sélection… challenge. Mais il y en a un qui me plaît particulièrement en ce moment. Mon rouge à lèvres coup de cœur pour la rentrée, c’est ce joli rose de chez Peggy Sage. Si, si, ils font des rouges à lèvres. Et celui-ci (n°237) est une belle découverte ! Un fini mat, hyper pigmenté. Qui ne dessèche pas les lèvres. Et qui tient plusieurs heures sans bouger. Bref, les rouges à lèvres Peggy Sage sont aussi bien que leurs vernis (ici). Autant vous dire que j’ai prévu d’agrandir ma collec’… #shameonme comme dirait Ophélaïe.

Back-to-school-selection-makeup-kiko-power-pro-vernis-ongles

Hibiscus Red. C’est le nom du petit vernis que j’adore porter en ce moment. Il fait partie de la nouvelle gamme de chez Kiko « Power Pro ». Un joli rouge avec une pointe de rose. Ou orange. Enfin pas un rouge vif, vous m’aurez comprise. L’application est eaaasy, avec le pinceau langue de chat : la matière s’étale bien sur l’ongle, sans faire de traces de pinceau. Le fini est brillant et la tenue est bonne. Bref, au top. Mais je vous en reparlerai plus en détails d’ici peu…

Back-to-school-selection-makeup-chocolate-bar-too-faced

Et pour compléter cette sélection : la Chocolate Bar. La base. Je vous en parlais déjà ici. Ma palette préférée de tous les temps. Parce que les fards sont pigmentés. Parce que les mariages de couleurs sont quasi infinis. Pour la rentrée, je mise tout sur les teintes mates : semi-sweet et milk chocolate. Avec une pointe de crème brulée (le fard hein…).